Conclusion méthaphysique des tubes

9 janvier 0 Commentaire Catégorie: Non classé

J’aime plutôt bien ce livre car il parle de la culture japonaise et aussi de ces tradition mais j’ai du mal à croire qu’elle se souvienne réellement de ce qu’il s’est passé, c’est vrai qu’à la fin elle dit qu’ elle a le souvenir de s’être blessé et lorsque elle regarde l’endroit où elle s’est blessé il y a la cicatrice.

Ce livre est autobiographique car ce livre est la première personne il parle de sa vie de 0 à 3 ans même si de 0 à 2 ans ce ne sont pas ses propres souvenirs mais les souvenirs que son entourage lui a raconté.On peut dire que c’est un roman car le sujet est un personnage fictif dont la vie, narrée à la première personne du singulier, est assez fortement inspirée par la vie de l’auteur.

Ecrivez un Commentaire

Commenter Gravatar

Stephanienerita |
Stephanie durieux |
La Ronde Des Mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bouquinsprlefun
| Famillerecompose
| Dans ma tête...